Foyer Espérance Trélazé

Allez les tangos ! #FET


Historique

Historique

 

ORIGINE

 

Le club trouve son origine dans la création, le 24 juillet 1906, de la Société de Gymnastique et Sportive "l'ESPERANCE" dont le premier bureau fut placé sous la présidence du Docteur Félix LETOURNEUX. L'association avait pour but de développer les forces physiques et morales de ses membres par l'emploi rationnel de la gymnastique et de tout ce qui peut s'y rapporter : exercices de tir, escrime, sports athlétiques etc ...

 

Pendant la guerre 1914-1918 le club fut désorganisé par les départs au front.

 

Entre les deux guerres, il est relancé par un vicaire de la paroisse, l'abbé PERRON qui reconstitue le bureau sous la présidence de Baptiste LEBRETON. En 1920, un moniteur est envoyé par l'autorité militaire et coordonne diverses activités dont les principales sont la gymnastique et la musique. Une section Football a fonctionné à cette époque puisqu’une photo de 1921 a été prise avec les onze joueurs sur le terrain dit du « Pré de la Pompe » à TRELAZE, en bordure de l’Authion. Les maillots étaient blancs avec une étoile verte, short noir et chaussettes vertes. Les chaussures étaient montantes avec des crampons de cuir ou des barrettes, pointés sur la semelle. Mais la Société est mise en sommeil avant 1930.

 

FONDATION DU FOYER DES JEUNES ESPERANCE

 

A partir de la colonie "L'ARDOISE FINE" et des activités du patronage, sous l'impulsion de l'abbé Paul COCHARD, Vicaire, et de Joseph LE SCIELLOUR, son nouveau Président, l'Association change de titre et devient le FOYER DES JEUNES ESPERANCE DE TRELAZE, modifie les statuts de 1906 et élit un nouveau bureau, le 8 Décembre 1950. Les activités concernent un foyer de jeunes, des camps de vacances, des cercles d'études, une bibliothèque et des activités sportives : football, tennis de table, athlétisme et escrime. L’esprit familial et social qui a été le moteur du redémarrage et du développement du club après la Libération, subsiste toujours.

 

A l’époque, le siège associatif et les activités en salles sont regroupés dans un ancien jeu de boules de fort rue Pasteur. Des séances de cinéma parlant y accueillent du public le dimanche en soirée. Le football en 1950 occupe un terrain aménagé provisoirement dans une prairie de la ferme de M. BERDOLL, le grand-père de Marc, puis en 1951 trouve une situation plus stable sur un terrain situé au lieudit Monthibert.

 

En 1954, le siège social est transféré derrière l’Eglise au lieudit « la Guiberdière » sur le terrain de l’Union, où les sections peuvent utiliser des locaux et une surface sportive appartenant à une association paroissiale : « l’Union Fraternelle » qui en cèdera la propriété au FOYER en 1991. Ce sont les dirigeants qui réalisent la plus grande partie des investissements.

 

Enfin, par suite de l’urbanisation du bourg de TRELAZE, le FOYER quitte le stade de l’Union en 2002, pour s’établir dans les locaux associatifs du Stade Bioteau, réalisés par la Ville avec la participation financière du club.

 

Depuis 1950, les sections football et tennis de table n'ont jamais cessé de fonctionner et ont fait la réputation du club tant au plan local que régional et national

 

A la suite du décès de Joseph LE SCIELLOUR, en 1954, Joseph DOLBOIS a assuré la présidence, fonction qu'il exercera jusqu'en 1979, date à laquelle Hubert GRIMAULT lui succède comme Président général de l'association qui modifie son organisation et se transforme en société omnisports avec deux sections autonomes: le football et le tennis de table, auxquelles sont venues s'adjoindre, en 1992, une section loisirs et en 1997, une section vétérans.

 

En 2000, Hubert GRIMAULT quitte la présidence générale et est remplacé par Jean-Jacques SALAUN jusqu’en 2011. A cette date c’est Jean-Louis DOLBOIS qui le remplace.

 

Pour tenir compte de l’évolution des effectifs et du grand nombre d’activités assurées par des adultes et des seniors l’association change  d’appellation en 2006 et devient le « FOYER ESPERANCE de TRELAZE ».

 

EVENEMENTS MARQUANTS

  • FOOTBALL

Les montées jusqu’au niveau supérieur régional ont eu lieu aux dates ci-après:

*Saison 1951-1952 : montée de 4ème division en 3ème division départementale;

*Saison 1952-1953 : montée en 2ème division départementale;

*Saison 1953-1954 : montée en 1ère division départementale;

*Saison 1962-1963 : montée en promotion de Ligue;

*Saison 1973-1974 : montée en division régionale d'honneur;

*Saison 1994-1995 : montée en division supérieure régionale;

*Saison 1995-1996 : montée en division d'honneur.

*Saison 1998-1999 : retour en division supérieure régionale.

*Saison 2011-2012 : retour en division régionale d’honneur.

*Saison 2014-2015 : montée en division supérieure régionale.

* Saison 2018-2019 : incorporation à la Régionale 2 en raison de la refonte des championnats due à l’extension de la Ligue.

 

Entre 1974 et 2011, le Foyer est descendu 4 fois de division supérieure régionale en division régionale d'honneur, mais il est remonté dans les années qui ont suivi.

 

Actuellement  la section est présidée par Alcides DA COSTA qui en 2014 a pris la succession de Jean-Louis DOLBOIS qui avait pris la suite en 2006 de Bernard LE SCIELLOUR lui-même aux commandes depuis 1986, succédant à Jean LE SAEC et Jean-Yves L’HURRIEC.

 

D’excellents entraîneurs Gérard LEBRIN prenant la suite de Bernard LE SCIELLOUR et Jacques LANDREAU, puis Richard GUYON, Philippe GRAVOUEILLE, Raynald LOUIS, Stéphane COLLET,  Yohan CESBRON, Guillaume BERTHAULT et  plus récemment Jean-Michel BOURDEAU et Yohann CHIBANI, ont permis la croissance du club qui est l’un des premiers du Maine-et-Loire pour le nombre de licenciés. Gérard LEBRIN était revenu à la Direction Technique en 2014 mais il est décédé en 2017, laissant le souvenir d’un grand dirigeant unanimement regretté.

 

Depuis le début des années 2000, ce sont les équipes de jeunes qui brillent plus particulièrement et évoluent régulièrement au meilleur niveau de la ligue. Les U 19 et U 17 accèdent en 2015-2016 à la plus haute division régionale Elite.

 

L’école de football est devenue le fleuron du club puisqu’elle figure parmi les plus réputées du département et a bénéficié de cette reconnaissance par l’attribution du label d’or de la fédération. Elle est placée sous la responsabilité de Julien LETHEUIL.

 

Donc, depuis 1963, l'équipe première est toujours restée en championnat de Ligue, s'illustrant également en Coupe de l'Anjou où elle a été quatre fois finaliste, en Coupe de l'Atlantique où elle fut demi-­finaliste et en Coupe de France où elle a souvent obtenu des résultats forts brillants contre des équipes beaucoup mieux placées hiérarchiquement. Sa meilleure performance en la matière remonte à la saison 1993-1994, puisqu'elle a été seulement éliminée en 1/32ème de finale, le 22 janvier 1994, par le R.C. LENS, équipe de première division professionnelle, devant près de 11.000 spectateurs, au Stade Jean Bouin d'ANGERS.

 

Elle a également remporté de nombreux titres dans les compétitions de l'Union d'Anjou et de la Fédération sportive et culturelle de France.

 

Deux futurs joueurs professionnels ont évolué au club avant de faire carrière : Serge TULIK et surtout Marc BERDOLL, pur produit du Foyer, qui a été international A, disputant la Coupe du Monde en Argentine. Son jubilé a été l'occasion d'une manifestation importante au Stade Jean Bouin le 1er Mai 1995.

 

De débutants aux espoirs, en passant par les vétérans, le Foyer participe aux divers championnats de toutes les catégories d'âge. Les effectifs de la section avec l'encadrement regroupent 450 membres licenciés. Une section féminine qui avait déjà existé il y plusieurs décennies, a été relancée depuis deux saisons.

 

  • TENNIS DE TABLE

Depuis le redémarrage du club en 1950, la section de tennis de table, forte d'au moins quatre équipes, a régulièrement disputé les différents championnats de la Fédération Française de tennis de table et de l'Union d'Anjou. Animée dès le départ par un encadrement dynamique, les artisans de ses principales victoires ont été Bernard GANDUBERT, champion départemental des 4èmes séries et surtout, Pierre LE MANIO qui devint champion cadet de Maine-et-Loire, champion de la Ligue de l'Atlantique et a participé aux championnats de France des juniors, dans les années 1950.

 

Ensuite, les équipes ont gravi les échelons des championnats départementaux, régionaux et nationaux atteignant ainsi dans les années 1980, la nationale IV puis la nationale III. L'équipe fanion emmenée par Jean-Noêl NOYERS s'est donc distinguée au plus haut niveau et représentait l'Anjou, à cette époque, avec LA ROMAGNE, dans les hautes compétitions.

 

A la suite du départ de très nombreux joueurs de valeur vers La Vaillante d'ANGERS en 1989 et 1990, la section, sous la houlette du Président Philippe MICHAUD, a largement investi dans les jeunes créant dans le même temps une forte section loisir. Philippe MICHAUD a reconstitué de bonnes bases et ainsi préparé l'avenir, passant le témoin à Nicolas LE GAL qui lui a succédé. Cet effort s’est confirmé sous la présidence actuelle de Pascal PROD’HOMME, avec des accessions au meilleur niveau départemental et l’espérance justifiée d’une montée au niveau supérieur pour retrouver un place dans le championnat régional.

 

  • LOISIRS

Cette section regroupe beaucoup de retraités et préretraités, avec un fort contingent de femmes et réunit environ 90 membres. On y pratique la pétanque, les jeux de société, spécialement la belote, en semaine, l'après-midi.  La section organise aussi des voyages et entretient des contacts avec d'autres clubs pour des échanges et des activités communes. Elle est présidée par Joël LEBLOIS.

 

L’association compte à l’heure actuelle plus de 600 membres. Elle est l’une des plus importantes, des plus anciennes sans doute, et représentative de la mixité d’origines, existant sur TRELAZE.

 

Un grand MERCI à Bernard LE SCIELLOUR, légende historique du club, pour cet historique détaillé.